Patrimoine

  L’Eglise Saint Samson est citée dans la charte de 1035 octroyant à l’abbaye de Montivilliers une exemption qui la place en dehors de toute souveraineté extérieure. Il reste de l’église romane le chœur. La nef et la tour clocher sont reconstruites au 16ème siècle. Dans la première moitié du 17ème est construit le collatéral nord. Un incendie provoqué par la foudre détruit la flèche en 1828 ; elle sera reconstruite peu de temps après. L’église St Samson est de plan allongé, à deux vaisseaux, construite principalement en pierre de taille en grès, avec toiture à longs pans, flèche polygonale et croupe sur la sacristie en ardoise. La tour d’escalier demi-hors œuvre est couverte d’une toiture en pavillon en ardoise. On peut observer une très belle croix sculptée en grès dans le cimetière.
A l’intérieur, la charpente des deux vaisseaux en chevrons formant fermes, a été à la moitié du 19 ème siècle, habillée de voûtes sur croisées d’ogives en plâtre ; de même les sablières ont reçu une mouluration nue, en plâtre. Les murs recevaient un enduit avec faux joints de pierre peints. Les grandes arcades sont portées par de puissantes colonnes en grès. Les fonts baptismaux, en grès sculpté, datent de 1541.

D'importants travaux de rénovation de l'église ont été effectués en 2012 

Reprise des voutes, dépiquage des plâtres pour laisser apparaître les grès, réfection de la charpente et de la toiture, recréation des corniches, restauration des vitraux, des bancs.. Reprise de l'électricité et de la sonorisation. Ces travaux ont fait suite à la réhabilitation du beffroi réalisée en 2008.

Autour du village

La route des grès

Il y a plusieurs manières de découvrir une région : aller au gré des chemins et de ses envies ou bien suivre un guide, quelle que soit sa forme. Une heureuse initiative a permis de faire revivre et d’entretenir, dans le Pays de Caux, un patrimoine architectural et culturel qui avait tendance à être négligé. Bien que constitué d’édifices magnifiques, ceux-ci ne sont en effet que « secondaires », éléments d’une architecture vernaculaire et non monumentale. La modernisation a failli détruire ces paysages, au risque de détruire aussi un écosystème équilibré. Heureusement donc que fut mise en place cette initiative à la fois de réhabilitation et de découverte, le « Circuit des Grès ». Nous découvrons à travers cette route nombre de petits villages du Pays de Caux, regroupés autour d’un thème, ou plutôt d’une matière, le grès. Dans chacune des communes du circuit et près de chacun des édifices choisis comme exemple, un panneau explicatif est posé. Par petites touches, nous découvrons donc l’histoire des villages et des sites, les diverses utilisations du grès (dans les édifices religieux, les châteaux, les soubassements des maisons...) et ses périodes d’utilisation (à partir du xve siècle), ainsi que l’architecture des lieux.

Nous sommes d'une commune, d'un village mais aussi d'un pays. C'est pour nous le Plateau de Caux maritime. Il réunit 109 communes organisées en 5 communautés de communes :

www.plateaudecauxmaritime.com

Propulsé par Viaduc Mon site.fr - Tous droits réservés
Ce site est propulsé par Viaduc